15 novembre 2021 – Darius Milhaud, Le Bœuf sur le toit, cent ans (1920-2020)

Par Pierre Cortot, agrégé de lettres modernes et docteur de l’EHESS en sciences du langage (arts et littérature)

Emblématique des années 1920, Le Bœuf sur le toit garde l’atmosphère qui, au lendemain des massacres de la Grande Guerre, a révolutionné tous les domaines artistiques. En 1919, de retour du Brésil où il a séjourné deux ans (en tant que secrétaire de Claudel), Milhaud compose une pièce où la vitalité du carnaval brésilien s’exprime dans un langage nouveau.

Il avait d’abord pensé que cette partition accompagnerait les films de Charlie Chaplin, mais l’intervention de Jean Cocteau va la transformer en un ballet-pantomime fantaisiste, bouleversant toutes les conventions, où collaborent, outre Cocteau (en tant que scénariste et metteur en scène), Dufy et les clowns Fratellini.

La pièce (samba carnavalesque, dixit Milhaud), construite en forme de rondo, et qui porte comme titre le thème d’une rengaine brésilienne, est présentée au public en 1920.

Rendez-vous lundi 15 h 00 à l’Eldorado, Saint-Pierre-d’Oléron, pour la conférence hebdomadaire, ouverte à tous.

Abonnés : gratuit. Adhérents : 5 €. Non adhérents : 7 €

1/2 tarif pour les demandeurs d’emploi

Accès aux personnes à mobilité réduite