22 novembre 2021 – France Bloch-Sérazin (1913-1943) dans la résistance parisienne

Par Alain Quella-Villéger, agrégé d’histoire, docteur en histoire contemporaine.

France Bloch-Sérazin, fille de l’écrivain poitevin Jean-Richard Bloch, s’engagea tôt dans le combat résistant (réseau Losserand, XIVe arrondissement), notamment comme chimiste chargée de la fabrication d’explosifs.

Arrêtée à Paris en mai 1942, elle fut condamnée à mort et guillotinée par les Nazis à Hambourg le 12 février 1943.

Trente ans de vie seulement, mais une existence passionnée et courageuse, une figure d’Antigone qui accomplit l’exceptionnel avec détermination et simplicité et permet de mettre en relief la participation active des femmes à la Résistance.

Rendez-vous lundi 15 h 00 à l’Eldorado, Saint-Pierre-d’Oléron, pour la conférence hebdomadaire, ouverte à tous.

Abonnés : gratuit. Adhérents : 5 €. Non adhérents : 7 €

1/2 tarif pour les demandeurs d’emploi

Accès aux personnes à mobilité réduite