Yves-Marie Le Guilvinec… Qui connaît encore ce nom ? Quelle place lui accorde-t-on dans les anthologies de poésie ou de chansons françaises ? Yves-Marie Le Guilvinec, disparu en mer à trente ans est un fantôme pour la littérature et la chanson. Mais, comme dit Rimbaud : il n’y a pas de hasard ou il n’y a que des hasards. C’est dans un vide-grenier que François Morel, feuilletant de vieilles revues rongées par les embruns, découvrit une brochure de 1894, La Cancalaise, dans laquelle douze chansons d’Yves-Marie Le Guilvinec étaient reproduites, illustrées par l’auteur.
François Morel acheta la revue et fit le serment d’arracher Yves-Marie Le Guilvinec de l’oubli océanique où il était tombé. Avec l’aide de Gérard Mordillat et d’Antoine Sahler, il entreprit de restaurer les textes, les remettre en musique et les faire entendre à nouveau. Désormais Yves-Marie Le Guilvinec, ce serait François Morel. Il retrouverait un corps, une voix, une vie…



Tarif A : 25€ / 18€ / 12€
Information / réservation 05 46 36 32 77


L’Eldorado

5 Rue de la République

17310 Saint-Pierre-d’Oléron


Avec : François Morel, Romain Lemire, Antoine Sahler (clavier, accordéon, guitare, percussion, trompette, choeur), Amos Mah (guitare, violoncelle, choeur), Muriel Gastebois (percussions, choeur),
Chansons : Yves-Marie Le Guilvinec, adaptées et réarrangées par François Morel, Gérard Mordillat et Antoine Sahler, Musique : Antoine Sahler.

Dans le même temps, une exposition de la SNSM se tiendra dans le hall de l’Eldorado.