Martine et Sganarelle sont mariés. Célie et Lélie sont très amoureux.
Jusqu’ici, tout va bien, mais… Célie, se croyant délaissée par Lélie, s’évanouit dans les bras de Sganarelle et perd un bijou qui lui vient de son cher et tendre.
Martine surprend le couple depuis sa fenêtre, et ramasse le bijou que sa prétendue rivale a perdu. Sganarelle voyant alors l’objet dans les mains de sa femme, lui prête sans tarder une liaison adultère… Le soupçon d’infidélité, tel un virus, contamine un à un tous les personnages de l’intrigue : chacun à son tour devient un « Cocu imaginaire ». Dans cette farce moins connue du grand public, la violence des sentiments saisit les spectateurs dès le début de la pièce. Violence paternelle à l’égard des jeunes femmes, désespoir, désir de mort, de meurtre, jalousie, vengeance, aveuglement, lâcheté et honte. Ces défauts sont poussés ici à l’extrême.
Mais le génie comique de Molière est de nous les présenter sous le déguisement de la farce, du grotesque, du ridicule, et nous permet, par le rire, d’exorciser le malaise qu’ils nous procurent lorsque nous pensons nous y reconnaître un peu. La mise en scène pousse l’absurdité des situations
et des personnages à leur extrême pour offrir un spectacle dynamique, original, mêlant anachronismes, gags et lazzis en tout genre.


Plus d’info ici : https://www.marenneshiersbrouage.fr/…/sganarelle-ou-le…/


À partir de 16 h 00. Durée : 1h15 | À partir de 8 ans | Tarif : 7€ | Billetterie en vente avant la représentation