Ce parc d’une capacité d’environ 1000 MW devrait être situé à 35km au large des côtés et entrer en service en 2030


La décision a été publiée au journal officiel ce matin : le projet de parc éolien porté par l’État et le Réseau de Transport d’Électricité public (RTE) sera construit en dehors des zones naturelles protégées.

Le parc éolien sera situé à 40 km des côtes, au large de l’île d’Oléron, au-delà des limites du parc naturel marin. Afin d’introduire les deux parcs éoliens, deux nouvelles zones ont été définies comme l’indique la carte publiée au journal officiel ce 29 juillet 2022.


Initialement, le projet a été lancé en décembre 2020. Entre 35 et 70 éoliennes devaient voir le jour au cœur de 2 zones protégées, dit « Natura 2000 ». Les pêcheurs, les associations de protection de l’environnement, soutenues par certains élus oléronais, se sont opposés au projet. Saisie à cette occasion, la commission nationale du débat public (CNDP) a réuni 15 000 participants ont débattu entre octobre 2021 et février 2022. Suite à ces échanges, les conclusions de la CNDP expriment une opposition générale concernant l’emplacement du parc.

L’État se voit donc dans l’obligation de trouver un plan B, de sorte à maintenir le chantier. Le parc sera situé plus loin afin de préserver le parc marin et sa biodiversité. À terme, les deux parcs éoliens fourniront 1,6 million d’habitants en électricité, soit plus du double de la population de la Charente-Maritime. Selon le gouvernement, les premières éoliennes ne devraient pas voir le jour avant 2030.


sources